2012 in review

Les lutins statisticiens de WordPress.com ont préparé le rapport annuel 2012 de ce blog.

En voici un extrait :

Le nouveau Boeing 787 Dreamliner peut emmener 250 passagers. Ce blog a été vu 1 300 fois en 2012. S’il était un Dreamliner, il faudrait environ 5 voyages pour déplacer autant de monde.

Cliquez ici pour voir le rapport complet.

Merci à tous et toutes🙂

Rapport Annuel 2011

Les lutins statisticiens chez WordPress.com ont préparé un rapport annuel 2011 pour ce blogue.

Voici un extrait:

Ce blog a été visité environ 1 300 fois en 2011.

Cliquez ici pour voir le rapport complet.

Merci à tous et toutes pour être venu découvrir ce blog, et merci de le faire avancer grâce à tous vos commentaires !

La récolte de compost

Une petite note pour commencer :

Ayant donné un bon nombre de mes petits vers, j’attends que le stock se renouvelle pour recommencer le don. Dès que j’en aurais un stock suffisant, je le ferais savoir sur le blog ^^.

Feuille

La récolte du compost n’est pas chose aisée si l’on a pas la bonne technique.

Personnellement, j’ouvre le couvercle du vermi-composteur et j’attends quelques dizaines de minutes. Les vers vont migrer vers le fond pour fuir le soleil. Puis je retire progressivement des couches de compost que je mets dans un grand saladier. Il reste toujours des morceaux non mâchés – surtout la peau des pommes de terre pour ma part, je les réincorpore si possible au composteur.

Il y a quelques temps, j’avais écrit que le tapis d’humidité, qui est inclus avec le vermi-composteur que j’ai acheté, était détruit. Je l’avais remplacé par une couche de papier. Depuis je couvre le haut du compost avec un morceau de tissu qu’il me restait et dont je n’avais pas l’utilité. Papiers et tissus ont l’air de bien fonctionner, pas la peine de racheter de tapis industriels.

Un peu de lecture sur le composteur : Ferme Eugenia (par contre je ne suis pas d’accord pour le fait de mettre des pâtes et croutes de pizza dans le composteur. Eux même disent qu’il ne faut pas d’aliments cuits, et au sel …)

A plus !

Ninja Eco Team

Abonnement Couriel

Sur la colonne de droite vous pouvez maintenant vous inscrire sur la mailing list. Chaque lundi, vous pouvez recevoir un mail récapitulant les derniers articles parus.

Ninja Eco Team

Le Méli-Mélo, compost d’appartement rapide, simple et peu onéreux

Je vous conseille un très bon livre sur les différents types de compostage :

« Le petit livre du compost » d’Allan Shepherd, édition Larousse.

Les techniques expliquées se déclinent selon le temps que l’on a, le lieu ou l’on habite et nos habitudes.

Pour exemple, le livre évoque un compostage rapide pour les citadins qui ont assez peu de place et assez peu de déjections : le Méli-Mélo.

Le principe est de développer les bactéries, champignons, etc dans votre petit compost en leur faisant déguster vos déchets végétaux de table.

Je ne l’ai pas personnellement testé, donc si vous en fait un, n’hésitez pas à donner votre avis.

Matériel :
Un sac en plastique de taille moyenne étanche (sans trous) et un lien plastifié. Un compost donc peu onéreux et que l’on peut ranger ou l’on veut : placard à balais, à côté de la poubelle, dans un coin de terrasse, …

Ingrédients de départ :
Une poignée de terre (pour les micro-organismes, donc bannir le terreau stérilisé).
Une cuillère à soupe de granulés d’alfalfa à 100% (nourriture pour lapins/hamsters en animalerie ou sur internet).
Un verre d’eau (pas compliqué à trouver !).
Des épluchures de légumes.
Marc de café et feuilles de thé (si vous avez).

Préparation :
Hachez finement vos déchets végétaux et mettez-les dans le sac.
Ajoutez la poignée de terre.
Versez l’eau.
Ajoutez les granulés d’alfalfa. D’après le bouquin, ils sont riches en azote et activent le processus de compostage.
Bien agitez le sac en plastique.

Suivi :
Retournez-le tous les jours pour bien mélanger.
Tous les 2 jours : laissez ouvert pour faire entrer l’air.
Le livre conseil en cas de mauvaises odeurs de rajouter un peu de carton pour absorber le trop-plein d’eau (s’il y en a trop), ou de brasser un peu.

Récolte du compost :
Dans 4 à 6 semaines.

Utilisation :
A répartir sur les plantes en pot en tant qu’apport fertile.
S’il reste des déchets fibreux non décomposés, vous pouvez les récupérer et les ajouter au prochain sac de compost.

Ninja Eco Team

Composteur à cloporte ?

L’article sur le forum d’Alex concernant ses essais avec un composteur fait-maison, pas cher, incluant vers et cloportes !
Ninja-Alter-Consumer : vermicomposteur d’Alex

— Ninja Eco Team —

 

Récolte et avancées

Un nouvel échange de bac ce matin pour le composteur. J’y avais mis il y a quelques mois de nombreuses branches de verveine venues de chez mon père. Je les ai mises sans vraiment les découper pour voir si elles allaient être digérées en partie, même avec de gros morceaux.

Le résultat :

Les restes de branchages dans le composteur

Quelques restes de branches dans le vermi-composteur

Étonnamment, le plus gros des branches a disparu, sans doute digérées par les bactéries et champignons, aidés par les vers. Nous avons donc obtenu deux saladiers d’excellent compost contenant légumes et branchages (vert et brun) en bonne proportion.  L’un des saladiers m’a servi à remplacer de la vieille terre de jardinières. Concernant l’autre saladier, je le garde pour des ami(e)s qui en auraient besoin. J’ai finalement découpé le reste des branches pour les ré-incorporer dans le compost.

Autre test, j’ai mis il y a quelques jours le contenu d’un sac aspirateur dans l’un des bacs. Nous verrons dans quelques semaines si le contenu est digéré. Cependant, je ne préconise pas de le faire, surtout en appartement car le sac de l’aspirateur contient beaucoup de choses polluantes : bouts de plastiques, mégots, etc. Donc, sans doute à faire à la campagne,  dans une maison non fumeur !

Voilà pour le moment ^^.

– La Ninja Eco Team –